lundi 11 mars 2013

Refondre les aides pour soulager la Caf


Nous sommes consternés de voir ce système de minima sociaux qui atteint ses limites, avec l’exemple de la CAF de La Réunion obligée de fermer l’accueil au public pour rattraper le retard dans le traitement des dossiers. Notre monde part à la dérive, avec les conséquences les plus terribles pour les classes sociales les plus défavorisées. Pendant que certains apprennent la vie dans les livres, d’autres l’expérimentent dans la réalité la plus dure qui soit.

Le monde a changé. Comme dans tous les pays développés, de multiples aides et assurances se sont mises en place au fil du temps (retraite, chômage, minimum vieillesse, CMU, AAH, ASS, API, etc.). La liste est longue, pour finalement aboutir à une prestation monétaire pour tous. Des calculs de droits en fonction des revenus, des indexations en fonction des parts fiscales, des contrôles de déclarations, des sanctions sont appliqués qui ont certainement eu leur utilité par le passé, lors de la montée en charge progressive du système global de solidarité. Son obsolescence apparaît maintenant au grand jour.

Puisqu’il n’est plus tolérable aujourd’hui de laisser quelqu’un au bord du chemin, sans ressource, alors passons le cap et acceptons de fournir une prestation monétaire inconditionnelle à tous. C’est le principe du Revenu de base : offrir à chacun un revenu minimum, d’un montant identique, sans condition de ressource et totalement cumulable avec le salaire qui peut s’ajouter, sans dégressivité. Un premier pas pourrait être un RSA inconditionnel et non dégressif.

Malgré les alertes des syndicats sur le manque de moyens pour faire tourner cette usine à gaz qu’est la CAF, rien n’a encore été fait. L’idée même de fusion des multiples aides n’a pas été évoquée. C’est donc le bon moment pour profiter de cette nouvelle disposition fournie par le traité de Lisbonne, l’initiative citoyenne européenne, pour donner notre avis sur la question et basculer dans l’ère de la rationalisation.

Nous avons la possibilité d’imposer au parlement européen l’étude de la question du Revenu de base. L’ICE est lancée. Une collecte de un million de signature dans toute l’Europe est nécessaire pour valider la procédure, mobilisons-nous, profitons de cette opportunité pour donner notre opinion.

Courrier des lecteurs paru dans LE QUOTIDIEN de la Réunion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire